Contrôle et Maintenance

Les activités connexes à la gestion des murs d'escalade sont brièvement décrites ci-dessous. Parce que les textes officiels nécessitent d'être expliqués, Ascensions reste à votre disposition pour développer tous ces thèmes quel que soit le type de mur d'escalade

CONTROLE VISUEL DE ROUTINE (ou journalier) :

Vous mettez à disposition un équipement conforme à EN 12572. Vous devez vérifier à chaque séance qu'aucun désorde n'est survenu. Par exemple si des prises sont desserées ou si des Velcro de liaison pour les matelas manquent, vous devez agir !

CONTROLE FONCTIONNEL (ou annuel ou opérationnel) :

Il existe une redondance et une confusion entre les normes EN 12572 et NF S 52400. Elle s'explique par le fait qu'une des normes est Européenne (EN) alors que l'autre est Nationale (NF) et s'applique à l'ensemble des équipements sportifs .

Pour simplifier, le contrôle opérationnel est destiné à vérifier le fonctionnement et la stabilité de l'équipement. Autrement dit, il s'agit de vérifier que votre mur d'escalade et son aire de réception sont dans le même état que l'année précédente.

Il s'agit d'un contrôle visuel et tactile obligatoire et consigné par écrit.

Pour cela il suffit de comparer une photo du mur à l'installation avec une photo du mur l'année suivante. Il faut aussi vérifier que les systèmes d'assurage individuels en moulinette (chaînages) et les points d'assurage ne sont, ni usés anormalement, ni dessérés. Bien entendu, la vérification des prises est exclue puisqu'elle fait l'objet d'un contrôle journalier.

Qui peut faire ce contrôle ? Toute personne (moniteur d'escalade, professeur d'EPS, etc.) mandatés par le propriétaire de l'équipement.

Sauf à être en présence d'éléments mobiles (vérins par exemple), il est abusif de proposer un contrôle fonctionnel tous les 3 mois.

CONTROLE PRINCIPAL (maintenance de routine ou corrective)

La maintenance de routine de votre mur d'escalade intervient lorsqu'elle est préconisée par le fabricant.

Par exemple, les murs d'escalade Ascensions nécessitent une maintenance à l'issue de la période de rodage d'un an (serrages liés à la stabilisation de la structure), puis tous les 5 ans.

La maintenance corrective n'intervient que si un désordre est constaté lors du contrôle fonctionnel.

La maintenance des murs d'escalade doit être confiée à des sociétés spécialisées.

Questions fréquement posées :

"Quels sont les contrôles obligatoires et leur fréquence ?

Je dois contrôler qu'aucun désordre manifeste n'est intervenu sur mon mur d'escalade à chaque séance. Je dois, un fois par an au minimum, consigner par écrit que mon mur d'escalade est dans le même état de fonctionnement que lors de son installation.

Quand s'effectue le contrôle principal ?

La périodicité est déterminée par le fabricant ou si un désordre le justifie. Il nécessite l'intervention d'un professionnel.

Les normes parlent de contrôler les fondations et les ancrages de mon mur d'escalade ; qu'en pensez-vous ?

Aucun désordre de ce type ne doit pouvoir se produire sur un mur d'escalade conforme à EN 12572 et réalisé dans les règles de l'art.

Que se passe t-il si je ne veux pas m'occuper du contrôle fonctionnel ?

Nous sommes là pour vous aider."

controle technique