• Est-ce que la maintenance de mon mur d'escalade est obligatoire ?

  • Image
    Maintenance du mur d'escalade

    uniquement lorsque nécessaire

    La maintenance du mur d’escalade, qu’elle soit de routine, corrective ou d’urgence - selon NF S 52400 - sera réalisée après le contrôle opérationnel lorsque celui-ci fait apparaître des désordres, ou selon la fréquence indiquée dans le manuel du fabricant concerné, lorsqu’il existe.

  • D’une manière générale, si le contrôle opérationnel est correctement fait, la périodicité de la maintenance peut être espacée.
  • Par exemple, en ce qui concerne les SAE de marque Ascensions, la maintenance préventive n’est à effectuer que tous les 5 ans.
  • Il en est de même pour les maintenances après une mise en conformité, dans le cadre du transfert de responsabilité à la société Ascensions.
  • Votre mur d’escalade est conçu de manière à limiter au maximum les interventions de maintenance. Cela est rendu possible grâce au type d’assemblage utilisé pour lier les éléments d’ossature et à la qualité des matériaux. Aucun serrage de l’ossature n’est nécessaire. Une vérification de la liaison de l’ossature avec le support et l’état apparent de l’ossature et des panneaux doit être effectuée lors de la maintenance.

  • A l’issue de la période de rodage d’un an, il est nécessaire de procéder au serrage des points d’assurage compte tenu de l’adaptation de l’ossature à l’hygrométrie du bâtiment. En principe, aucun autre serrage n'intervient ultérieurement.
  • Une maintenance réduite

    nos points forts

    Image

    Avec un contrôle opérationnel réalisé dans les règles de l'art, la maintenance peut être espacée à 5 ans.

    • Ossatures en Pin Douglas sans traitement chimique, sans entretien
    • Véritable revêtement anti-traces de gomme sur panneaux structurels BFU 100 selon DIN 68705
    • Inserts pour les prises vissés
    • Assemblages issus des techniques de construction de maisons à ossature bois
    faq

    compléments d'information

    Les seules pièces pouvant s'user sont les maillons rapides (pour relier les dégaines aux points d'assurage) et les moulinettes. Sur un mur d'escalade très utilisé, la durée de vie des moulinettes est supérieure à 10 ans.
    Le contrôle post-rodage (après un an d'utilisation) permet de resserrer les points d'assurage et de vérifier l'intégrité de la structure car celle-ci s'adapte à l'hygrométrie du bâtiment. C'est une opération normale. En principe, aucune autre opération de serrage n'est nécessaire ultérieurement.
    La maintenance corrective est une réparation. Elle n'existe pas, normalement, sauf si par exemple une collision avec un engin de chantier détériore le mur d'escalade.
    Les murs verticaux ne nécessitent pas de maintenance. Il suffit de faire un contrôle opérationnel et de remplacer les pièces d'usure, uniquement en façade, si nécessaire.
    Non, sauf s'il s'agit de mécanismes mobiles au sens du décret 98/37/CE nécessitant des vérifications spécifiques.